Retour sur /e/ : usage quotidien pendant un an

Hello ! Il y a quelques mois, j’avais publié un premier topic pour parler de mon expérience sur /e/OS. Vu que ça fait maintenant plus d’un an que j’utilise /e/, ou plutôt faudrait-il dire Murena désormais (et merci pour ce changement parce que chercher /e/OS dans la barre de recherche du navigateur c’est relou, il croit que je tape un URL), sur un Fairphone 3 et pour un usage quotidien, je me disais qu’il pouvait être intéressant de faire le point sur ce qui est bon, et ce qui l’est moins.

Vous vous doutez bien que si ça fait un an que j’utilise Murena au quotidien, c’est parce que je m’en accommode très bien. Et en effet, en fin de compte, les « concessions » que j’ai eu à faire en passant sur Murena ont été minimes, et je m’en suis très bien sorti. Malgré tout, je ne vais pas qualifier mon expérience de parfaite, ce sur quoi j’aurai l’occasion de revenir plus loin.

Il faut déjà se demander ce qu’on cherche à savoir. Qu’/e/OS est tout à fait utilisable et praticable ne fait aucun doute pour moi, mais l’objectif de Murena étant d’offrir une alternative véritable et crédible à Android et iOS, ce n’est pas cette question qu’il faut se poser, mais : est-ce qu’à l’heure actuelle, dans son état de développement (pas encore fini, je le conçois), Murena est prêt pour accueillir le grand public ?

Ma réponse ne vous surprendra (peut-être) pas :

Non.

Pour étayer un peu plus mon propos, commençons par le commencement. Avant même de parler de l’OS en lui-même, il me paraît très important de revenir sur l’étape d’avant : le site Internet. Même s’il est évident que pour vendre Murena au grand public, il faut surtout le mettre dans les magasins, avant cela, il y a quand même l’étape d’un site Internet praticable à franchir… et on ne va pas se mentir, il laisse encore à désirer.

Récemment, j’ai voulu me construire un nouvel écosystème informatique après avoir lâché Windows pour me convertir à Ubuntu, et comme j’utilisais déjà les services d’/e/, prendre un cloud /e/ pour quelques euros me paraissait logique – d’autant que l’objectif de Murena est justement de permettre la création d’un véritable écosystème informatique. Je suis donc passé par la boutique, et disons que bon, heureusement que je connais la marque, sinon j’aurais fui très loin très vite. Entre la version française du site qui laisse parfois des gros bouts de texte en anglais, les messages d’erreur qui continuent à s’afficher même quand on a réglé le problème, et la procédure de paiement qui se conclut sur un magnifique ERREUR 404… on peut dire que vous ne me mettez pas en confiance.

Maintenant, commençons à parler de l’OS en lui-même, parce que c’est quand même pour ça que je suis là. Et comme on est en droit de l’espérer d’un fork directement issu d’Android Open Source Project, ça fonctionne très bien. Je n’ai quasiment pas de bug à déplorer, si ce n’est parfois pour l’installation des mises à jour (le fichier est téléchargé, et au moment de cliquer sur installer, pouf ! il disparaît). Je suis même heureux de constater que contrairement à mon ancien Samsung Galaxy S7 Edge qui, au bout d’un an, commençait déjà à montrer des signes de fatigue (en plus des impacts, parce qu’avec ces saloperies d’écrans incurvés, les bumpers sont complètement inutiles), mon Fairphone 3 est toujours en pleine forme.

Le Bliss Launcher, quant à lui, reste pour moi un véritable coup de cœur, très épuré et proche de ce que peut être le launcher de l’iPhone, ce qui me plaît beaucoup car il réduit considérablement le nombre d’actions à effectuer pour faire ce que je veux faire. J’ai tenté une ou deux alternatives mais je suis toujours revenu vers lui en fin de compte. La seule chose qui manque pour moi est la possibilité de personnaliser les icônes des webapps et raccourcis, mais c’est vraiment tout. Et en parlant de launcher, afin de commencer à vous parler de la façon dont je l’utilise, il convient de vous en montrer une capture d’écran.

Vous aurez sans doute remarqué un léger problème : les applications de base d’/e/ ne sont pas légion ! Il n’en reste plus que six sur les dix-huit (je crois) qui étaient initialement proposées. Pourquoi ? Les raisons sont assez diverses, et j’en avais déjà parlé la dernière fois, mais la dernière fois justement, j’utilisais encore Calendar, Fichiers et Contacts, qui ont désormais disparu dans un dossier « Apps inutiles ».

Déjà, commençons par là : je trouve dommage qu’il soit toujours impossible de désactiver une appli dont on ne se sert pas, même si j’ai cru comprendre que ce serait possible dans la version finale. Qu’elles ne soient pas désinstallables ne me dérange pas, tout simplement pour éviter qu’un néophyte ne casse son OS tout seul. Mais qu’elles soient désactivables me paraît tout à fait concevable, surtout… que certaines le sont ! J’ai bien réussi à désactiver Musique et Maps (que j’utilise, pour le coup), donc pourquoi pas les autres ? Parce que sur le Bliss Launcher, où toutes les apps sont affichées, c’est assez emmerdant d’avoir tout un tas d’applis qu’on ne peut pas mettre au placard, au point que j’ai dû faire un dossier « Apps inutiles » pour au moins qu’elles n’encombrent plus le paysage.

Malgré tout, ça, c’est parce que j’aime personnaliser mon téléphone, et une bonne partie des applis que j’utilise sont justement là pour cette raison : non pas parce que les applis /e/ ne marchent pas, mais parce que celles que j’ai installées marchent mieux. Et le grand public, lui, ne cherche généralement pas à changer les applis par défaut comme le gestionnaire de fichiers, la galerie ou les applis musicales. Passons donc en revue les applications de base pour voir un peu les qualités et les défauts de chacune, mais avant toute chose, faisons un petit TL;DR de, concrètement, est-ce que ça marche bien. Concrètement, les applis Horloge, Calculatrice, Téléphone, Message, Browser, Enregistreur, Contacts et Galerie fonctionnent sans aucun problème et sont à mon sens parfaitement ergonomiques. Calendar, Tâches et Notes fonctionnent mais sont trop compliquées. Et enfin, Apps, Maps, Fichiers et Photos fonctionnent mais ont/peuvent avoir des bugs parfois importants.

Maintenant, faisons une analyse au cas par cas.

– Horloge : très fonctionnelle, très pratique, je n’ai rien à dire sur cette appli qui fonctionne parfaitement et possède l’énorme avantage de la simplicité, étant même plus facile à configurer que l’appli d’horloge de mon ancien Samsung.

– Calculatrice : bah… c’est une calculatrice, quoi ! J’aime le fait que les options historique et calculatrice scientifique soient accessibles en un simple swipe. Là encore une appli parfaitement designée et qui fait son job.

– Téléphone : une application là encore très bien fichue et simple d’utilisation. Tellement bien que je n’utilise jamais l’appli Contacts, qui n’a aucun problème particulier, simplement que l’appli Téléphone permet déjà de faire ce que je fais avec mes contacts (aka en rajouter et en enlever) et là encore, quelques options simples accessibles en un swipe.

– Apps : potentiellement la plus grande réussite d’/e/. Je suis totalement convaincu par cet app store qui parvient à régler le problème des autres tentatives d’OS dégooglisés, à savoir qu’ils doivent généralement mettre deux appstores, F-Droid d’un côté et Aurora Store de l’autre. Et en plus, les infos sur le niveau de respect de la vie privé des apps sont bien placées et très utiles. Un défaut néanmoins : impossible de mettre à jour certaines applications depuis elle, notamment Newpipe et AntiCovid que j’utilise beaucoup et que j’avais pourtant téléchargées dessus. Je suis obligé d’aller chercher les apk sur Internet, et jamais un néophyte ne s’y risquera.

– Maps : ou plutôt Magic Earth, de loin la meilleure alternative « libre » (pas totalement open source mais pas loin) à Google Maps, presque capable d’égaler cette dernière en termes de rapidité d’exécution, et tout aussi précise sur ses itinéraires, bien que sa banque de données soit un peu moins complète. Un must… tout du moins quand elle fonctionne, parce que oui, cette app est intermittente. J’ai personnellement besoin d’une application qui affiche les itinéraires des transports en commun à Paris, et si, en temps normal, Magic Earth le fait très bien, dès qu’il y a besoin de faire une mise à jour des cartes, les itinéraires deviennent visiblement obsolètes et ne veulent plus marcher tant que la màj n’est pas faite. Et là où ça devient drôle, c’est qu’en juillet dernier, elle a tout simplement décidé de ne plus afficher les itinéraires en métro, ce qui, vous en conviendrez, sur Paris, est assez handicapant. Je n’ai réussi à la refaire marcher que très récemment et je peux donc de nouveau l’utiliser, mais pendant trois bons mois, j’ai dû d’abord revenir à Google Maps (pas de gaieté de cœur) avant de me rabattre sur la seule autre alternative open-source, OSMAnd, qui fonctionne globalement bien mais est moins belle, pratique et rapide que Magic Earth. Si cette dernière parvient à régler son souci de stabilité, je n’aurai plus rien à redire.

Passons maintenant aux applis que je n’utilise pas/plus :

– Message : une appli qui fonctionne super bien et a super bien fonctionné tout le temps que je l’ai utilisée. La seule raison pour laquelle je l’ai remisée est que je préfère utiliser Signal pour fusionner les SMS et les messages cryptés, afin d’avoir une seule appli à ouvrir pour les messages au lieu de deux. Message permet d’ailleurs plus de choses que Signal, comme la programmation des textos, donc c’est un oui.

– Browser : rien à dire de spécial, c’est un fork de Chromium bien fichu avec Adblocker intégré pour la protection de la vie privée, impec. Je préfère simplement utiliser les mêmes logiciels que j’ai sur mon PC et la synchronisation des mots de passe sur Firefox est très pratique, donc je le mets par défaut. La question se poserait, du coup, de mettre par défaut un navigateur qui peut se synchroniser avec un compte sur un autre navigateur sur son PC.

– Calendar : alors en soi pas de souci particulier avec cette appli, elle marche, mais c’est là qu’on atteint le souci quand on veut toucher le grand public, car là où Horloge est par exemple parfaitement équilibrée au niveau des options disponibles, l’ajout d’un événement dans Calendar présente BEAUCOUP TROP de possibilités, qui sont en plus mal séparées les unes des autres : nom de l’événement, lieu, date de début, date de fin, fuseau horaire, invités, description, fréquence, rappels, disponibilité, confidentialité, il y a trop de trucs. Comparons avec l’appli que j’utilise à la place, Simple Agenda ; quand on ajoute un événement, on ne voit d’abord que deux blocs d’éléments : titre, lieu et description soulignés en orange, un trait, et les dates de début et de fin en blanc, pour qu’on différencie bien les deux. Si on scrolle, on voit quelques options supplémentaires. Et les options supplémentaires de l’appli sont rassemblées dans UNE SEULE page de paramètres, là où Calendar s’embourbe dans des sous-dossiers où l’on peine à s’aventurer. Il faut simplifier tout ça.

– Notes : encore et toujours ma principale incompréhension vis à vis d’/e/. J’ai eu la mauvaise surprise de constater, il y a un an, qu’il était impossible de faire fonctionner Notes si l’on ne possédait pas de compte /e/ ou une instance Nextcloud. Je trouve ça stupide qu’une application soit impossible à utiliser si l’on ne souhaite pas synchroniser ses données. Vous n’allez pas me dire que c’est impossible de sauvegarder de pauvres fichiers texte sur son téléphone ! D’autant que maintenant que j’ai un compte /e/, j’ai pu voir à quoi elle ressemble, et tout comme Calendar, Notes est trop complexe. On ne peut que mettre du texte, et aucune possibilité d’ajouter automatiquement une to-do list, par exemple. Et là vous allez me parler de l’application Tâches, mais à titre personnel j’aime utiliser l’application de notes pour ça. Je n’ai encore jamais retrouvé une appli de notes capable d’égaler Samsung Notes, j’ai tenté Simple Notes et Carnets mais ça reste encore trop buggé, et j’ai fini par atterrir sur le très bon Fairnote, qui permet de synchroniser si on le souhaite et fait tout le reste assez facilement.

– Tâches : bah c’est pareil que Calendar. Dès qu’on veut ajouter une tâche, on est assailli par un grand nombre d’options dont on peine à définir qu’est-ce qui sert à quoi puisqu’il n’y a aucune séparation entre elles. Les icônes sont elles aussi trop nombreuses et on ne s’y retrouve pas facilement. Bon, après, à titre personnel, c’est surtout un type d’application dont je n’ai pas du tout besoin parce que je le fais déjà avec Fairnote et je n’ai pas la nécessité d’autant d’options. C’est sans doute une question de point de vue.

– Mail : bon, en soi, Mail, je n’en ai « juste » pas l’utilité, je préfère utiliser ProtonMail pour mon adresse Proton et un raccourci clavier pour mon adresse professionnelle. L’appli est tout à fait fonctionnelle à deux détails près : des dossiers doublons qui se sont créés tout seuls (Brouillons et Drafts, Envoyés et Sent), et aussi des titres de dossiers chelous avec le nom qui est marqué deux fois dont une fois entre parenthèses : Corbeille (Corbeille), Envoyés (Envoyés)…

– Caméra : alors là par contre, ça ne fonctionne pas bien. Je ne sais pas si c’est spécifique au Fairphone 3 mais les photos mettent chaque fois plusieurs secondes à être traitées par l’application et le rendu de sortie est dégueulasse. C’est d’autant plus incompréhensible que j’ai téléchargé, pour la remplacer, OpenCamera, dont Caméra est un fork, et pourtant, OC fonctionne parfaitement et Caméra pas du tout. Très étrange, mais l’appli de caméra est importante dans un smartphone et en avoir une mal optimisée est un mauvais point.

– Enregistreur : tout comme Horloge et Calculatrice, ça fonctionne très bien et c’est propre et simple, je n’en ai juste pas l’utilité à l’heure actuelle mais il y a moyen que je m’en serve un jour pour faire une vidéo, donc tout beigne.

– Contacts : c’est très propre. Les options sont relativement nombreuses mais elles sont claires et ça reste facile à comprendre, d’autant que les possibilités sont très convaincantes. À titre personnel je ne m’en sers pas uniquement parce que Téléphone fait le même job pour moi, mais elle est parfaitement fonctionnelle pour ce que j’en ai vu.

– Fichiers : buggé. L’appli en elle-même marche pour ce qui est de naviguer dans les documents, mais dès qu’on veut déplacer un fichier, c’est le drame : elle plante. Il m’est aussi arrivé qu’elle copie bien le document mais me dise ensuite que ça n’avait pas marché. J’ai donc installé Simple Files Manager Pro, là aussi un membre de la galaxie Simple, qui… bah, fonctionne.

– Galerie : rien de spécial à reprocher, l’appli marche tout à fait proprement et n’a aucun problème majeur. La raison pour laquelle je ne l’utilise pas est que j’aime bien avoir une simple page affichant les différents dossiers, comme sur PC, ce que propose Simple Gallery. Mais je n’ai pas de problème avec l’application d’/e/.

– Musique : tout pareil. Enfin, cette appli a le même défaut que la plupart des applis de musiques, incluant Play Music que j’utilisais sur mon Samsung, et cette immondice qu’est iTunes (je DÉTESTE iTunes, c’était littéralement ma raison n°1 de quitter l’iPhone) : je n’ai trouvé aucune option pour parcourir les fichiers directement. J’en ai besoin car j’écoute beaucoup de sagas mp3 amateur qui bien souvent ont des métadonnées cheloues (pas toujours de nom d’auteur, des noms d’albums qui changent d’un épisode sur l’autre, etc.), ce qui met un bordel pas possible dans la liste des albums et rend bien plus compliqué de créer mes playlists. C’est là qu’une fonction Parcourir trouve toute son utilité, car je peux aller directement chercher les dossiers dans lesquels j’ai rangé les fichiers audio. Raison pour laquelle j’utilise la version mobile de VLC, qui n’est toutefois pas pratique pour tout (pas mal de bugs dans la navigation). Pour le grand public, Musique conviendra parfaitement, même si à l’heure actuelle, je pense que tout utilisateur lambda préférera un service de streaming tel que Spotify.

Tout ça peut donner une impression peu reluisante, mais à mon sens, ça renvoie surtout au fait que Murena n’est pas fini. Surtout, la majorité de ces applications sont des forks et à part pour Photos, ces critiques peuvent sans doute s’adresser à l’original, par exemple Nextcloud Notes pour l’application de Notes qui ne fonctionne de base qu’avec un compte Nextcloud. Maintenant on peut questionner la pertinence des choix d’appli et je suppose qu’il n’est pas simple de trouver des applications open-source parfaites, mais à mon sens, la priorité doit être donnée sur le fait d’avoir des applications au fonctionnement simple, car au-delà même du principe de l’OS, c’est la qualité des applis qui fera la différence auprès du grand public.

En ce qui me concerne, ça ne m’a pas empêché d’apprécier Murena tout simplement parce qu’un fork d’Android arrive quand même avec une promesse de customisation. De fait, j’ai peu à peu remplacé la majorité des applis de base par des applications tierces, souvent open-source elles aussi, mais qui fonctionnaient mieux pour ce que j’en faisais : Signal au lieu de Message, ProtonMail au lieu de Mail, Fairnote au lieu de Notes, OpenCamera au lieu de Caméra, Simple Gallery au lieu de Galerie, Simple Files Manager au lieu de Fichiers, Simple Agenda au lieu de calendrier et OSMAnd à côté de Maps, au cas où.

Au final, si j’aime et utilise Murena, c’est parce que la promesse d’un Android dégooglisé est respectée. C’est un OS qui est tout fait utilisable mais par un utilisateur confirmé, qui sait passer outre les limitations en ajoutant ses propres applis par défaut et en n’ayant pas peur d’aller chercher des apk quand il ne trouve pas ce qu’il veut directement sur l’Appstore. La principale différence avec d’autres OS comme Calyx ou Iodé qui, je crois, utilisent le même principe, c’est que Murena essaie de créer un véritable écosystème Murena avec un compte, une synchronisation et une galaxie d’applications visuellement unifiées. D’ailleurs, puisque j’en ai parlé, je me demande s’il n’aurait pas été plus simple de réaliser des forks de la galaxie d’applications Simple qui sont, de fait, déjà unifiées visuellement et globalement fonctionnelles, même si je ne sais pas à quel point il est compliqué d’y ajouter une synchronisation cloud (mais je crois que certaines l’implémentent). En outre, la philosophie Simple (open-source, pas de pubs, pas de permissions excessives, unification visuelle) est proche de celle de Murena.

Pour conclure, /e/OS est en soi un très bon système d’exploitation pour smartphone dont le principe est prometteur et qui, s’il corrige les problèmes de certaines de ses applications et de son site Internet, devrait effectivement apparaître comme la principale alternative à Android et iOS. En attendant qu’Ubuntu Touch soit suffisamment utilisable pour qu’on puisse se débarrasser de Google ahah

10 Likes

Bonjour,

Tout d’abord un très grand Bravo ! et un non moins grand Merci ! à Lecrivain (dont apparemment le pseudo est bien mérité…) pour ce super compte-rendu d’expérience.

Je m’y retrouve en très grande partie mais je me permets de proposer quelques nuances et questions :

Tout d’abord concernant le changement de nom de /e/OS à Murena :
« Murena va-t-il remplacer /e/ et /e/OS ? "Non, en tout cas pas tout de suite ", confirme Gaël Duval. “Le système d’exploitation des smartphones Murena sera toujours baptisé /e/OS. Ainsi, la communauté actuelle pourra continuer de parler du développement d’/e/OS, tandis que le grand public entendra probablement surtout parler des smartphones Murena et des services de cloud premium que nous proposons .” » (source : Ne dites plus /e/OS : voici les smartphones Murena).
Je pense qu’il serait plus simple, plus logique de le rebaptiser tout bêtement e-OS ou eOS…

Ensuite, concernant l’appropriation par des utilisateurs lambda :
Ayant fait acheter un Fairphone 3+ à une amie (de 71 ans) qui est TRÈS « RÉSERVÉE » à l’égard de tout ce qui est informatique, smartphone, etc… je peux témoigner qu’elle l’utilise très bien depuis plusieurs mois sans aucun problème. D’accord, ce n’est pas une utilisation poussée mais elle téléphone, envoie des SMS, prend des photos, répond sur Signal, etc…
(Je précise qu’elle sait quand même aussi utiliser de manière tout aussi basique son ordi portable sous Linux que je lui ai installé)

J’utilise aussi quelques applis de la suite « Simple ».

Mon principal problème est l’utilisation du e.cloud, de la gestion des contacts, des photos et du reste sur ce cloud et de la synchronisation. Du coup je ne songe même pas à utiliser Agenda et Calendar.
Je pensais stocker le tout sur le téléphone car j’ai acheté une carte mémoire additionnelle de 128 Go.
Ce qui me manque à ce propos est un petit manuel en français, genre « e-OS pour les Nuls ». C’est d’ailleurs pourquoi je suis volontaire pour participer à en bricoler un avec des copier-coller de traductions des « How to » qu’on peut trouver (et même que j’ai commencé à le faire…). Ceci vaut appel à contributions pour faire un petit atelier avec celles et ceux que ça intéresserait…

Mon autre gros problème est que Message ne permet pas d’envois groupés, ce qui m’est totalement incompréhensible tellement c’est une fonctionnalité de base ! Et ce qui me contraint à utiliser moi aussi Signal.
Le problème étant que mon épouse ne veut pas se départir de son petit Nokia 3310 nouvelle version parce qu’il est si mignon (et parce que je lui ai offert…) et que cet appareil a un OS totalement fermé et je ne pourrai pas y installer Signal, ce qui l’exclut des communications du groupe familial…

Pour ce qui concerne les « apps inutiles » on peut, en plus de les regrouper dans un dossier spécial, les placer sur une page supplémentaire du launcher, où l’on ne va jamais.

Je suis d’accord avec la conclusion finale, d’autant plus qu’avant d’utiliser e-OS j’ai acheté un Librem 5, le premier smartphone sous Linux pour être vraiment totalement dégooglisé et que j’en ai été très déçu, au point que je suis revenu à mon vieux et modeste Motorola GPlay, sur lequel j’avais installé moi-même e-OS. Le Librem 5 est en effet un ordiphone dans la mesure où c’est un vrai ordinateur sous Linux (Debian) qui en plus téléphone et tient dans la main. Mais il est encore loin d’être au point au niveau ergonomie hard et soft.
Pour ce qui concerne mon ordi portable j’ai opté pour Librazik 3 qui est une version totalement francisée de Debian et orientée Musique.
J’ai aussi une tablette iPad (en attendant une tablette sous Linux ou e-OS) qui est, je dois le reconnaître malgré ma détestation des pratiques monopolistiques d’Apple, un formidable appareil et un régal à utiliser malgré sa fermeture logicielle sur certaines applications.

J’attends maintenant Janvier pour acheter un Fairphone 4 « Murena » avec e-OS pré-installé. J’essaierai ensuite de faire craquer mon épouse sur mon Motorola pour qu’elle l’utilise à la place de son joli petit Nokia sur lequel les SMS se tapent façon « morse » (3 ou 4 frappes sur la même touche pour obtenir les deux tiers des lettres…).

Mais je renouvelle mon appel en direction de celles et ceux qui seraient partants pour confectionner un « e-OS pour les Nuls ».
Ce serait d’ailleurs un excellent complément des appareils à destination des utilisateurs lambda francophones et une super pub pour faire connaître e-OS s’il se retrouvait sur les rayons librairie des grandes surfaces.
Nous pourrions prendre comme base le plan de la publication de Lécrivain et que chacun se charge d’une appli pour en expliquer le fonctionnement…
(Je ne me chargerai pas de l’explication de l’utilisation de e.cloud… :nauseated_face:)

A suivre et encore Bravo Lécrivain !
Cordialement,
Pixef
PS : J’allais oublier : le misérable Nokia 3310 permet, lui, les envois groupés de SMS !

3 Likes

Merci beaucoup pour la réponse !

S’agissant du Librem 5 il a clairement de grosses lacunes. J’avais regardé la vidéo de Shortcircuit sur le sujet, ainsi que sur le PinePhone, dont l’animateur avait constaté que le PinePhone, dont le hardware est pourtant médiocre, avait de bien meilleures performances pour un prix bien moins prohibitif. Donc je pense que si l’on veut partir sur un authentique “téléphone Linux”, le plus intéressant serait d’attendre le PinePhone Pro, qui arrivera très bientôt. Mais après on reste encore et toujours dans des OS qui ne sont pas totalement finis.

Concernant Ubuntu Touch en lui-même, en réalité je pense qu’il est… presque fonctionnel. Il lui manque un meilleur navigateur (Morph Browser semble tout à fait utilisable mais il manque des trucs basiques comme la gestion des cookies tiers et la synchronisation des mots de passe, et je me demande si ce ne serait pas mieux de faire un portage de Firefox ou Waterfox plutôt que de recréer tout un navigateur, en plus basé sur Chromium), et de quoi lutter contre les catalogues d’Android et iOS, d’une part en créant facilement des webapps comme c’était le cas avec feu Firefox OS, et d’autre part, probablement en permettant un accès plus simple aux applis d’Android (aujourd’hui il faut encore faire un peu de maraboutage pour y accéder).

L’idée de faire un guide pratique d’/e/ est bonne mais à titre personnel je n’aurais pas le temps de m’investir dans un tel projet :sweat_smile:

@Lecrivain

Merci pour ces partages détaillés!

Petite précisions à la limite du HS… Étant également actif dans la communauté UBports, je me permets d’ajouter les éléments suivants quant à Ubuntu Touch:

  • Il est très facile de créer des webapps avec l’app Webber (dans l’openstore). Super simple et rapide: Il suffit de se rendre sur le site web de son choix, cliquer sur partager, Webber, puis de sauvegarder la webapp.

  • Concernant les apps Android, il est maintenant possible de les installer sur une grande partie des appareils en installant WayDroid (www.waydro.id). Le projet est encore “alpa” et perso j’attends qu’il devienne plus mature, bien que beaucoup d’utilisateurs en soient très satisfaits.

La difficulté avec Ubuntu Touch contrairement à /e/ est qu’il faut bien choisir son appareil. Si officiellement 78 modèles sont supportés, seulement une vingtaine offrent une portabilité complète du hardware. Il vaut mieux choisir un appareil promu par la fondation qu’un appareil maintenu par la communauté, car le plus souvent ceux-ci sont abandonnés par leur porteur alors que le portage n’est pas terminé.
De plus, l’équipe de développement de UBports est très restreinte (5 à 6 personnes), donc le développement n’est pas très rapide.
A part cela c’est un excellent OS GNU/Linux (probablement le meilleur dans cette catégorie).

/e/ dispose du grand avantage de prendre en charge près de 200 appareils de manière complète, et dispose également d’une solide équipe de développement.
De plus, la première partie du travail est pré-mâchée par les développeurs de LineageOS. Le tout permet un système d’exploitation bien abouti.

Pour résumé et de mon avis personnel, l’idéal est de posséder 2 appareils: 1 avec Ubuntu Touch, et 1 avec /e/. C’est mon cas. Je ne pourrais pas envisager de supprimer l’un ou l’autre de ces 2 systèmes d’exploitation. Le must serait de pouvoir disposer d’un dual boot sur le même appareil. Peut-être un jour…

Oui, j’ai sans doute été trop rapide en parlant de UT, il serait plus juste de dire que les outils sont là mais que j’ai pas encore assez confiance pour sauter le pas ^^ Particulièrement à cause du navigateur d’ailleurs, il me fait encore un peu peur ahah.

Excellent résumé, Lecrivain ! Très clair, bien écrit et didactique. Franchement, bravo !
Un message qu’il faudrait mettre en avant et éviter qu’il ne coule dans les tréfonds du forum.
J’ai pris exemple sur toi. J’ai rassemblé toutes les “appli inutiles” non désinstallables et me suis servi dans ta liste pour en remplacer la plupart. Enfin, celles qui m’intéressent (j’en avais déjà repéré quelques-unes).
Pour le reste, je verrai au fur et à mesure. Je débute sous /e/OS - et sous Android en général - et je n’ai pas de gros besoins.

La gestion des contacts dans e.cloud c’est à dire ? un bug en particulier ? pour voir si c’est le meme probleme que moi

Bonjour,

En fait mon problème c’est que je n’y comprends rien du tout et que j’hésite à m’y lancer.
Mes neurones semblent se bloquer dès qu’il s’agit de cloud (Nextcloud par exemple) et de synchronisation, alors que j’ai osé me lancer dans l’installation de /e/ sur un smartphone et que j’y suis parvenu du premier coup…

Il me faudrait un « Le cloud et la synchronisation pour les Nuls » qui me prenne par la main depuis le début en supposant que je suis total débutant.

Cordialement,
Pixef

Bonjour à tous,

Je me permet de réagir sur ce topic car j’allais en faire un.
Il s’agit aussi de retour concernant l’utilisation de e/OS.

Comme tout le monde je suis très content d’avoir franchi le pas et d’avoir un autre système sur mon téléphone.
Alors si par ces retours, cela peut apporter quelques amélioration, j’en serai très content.
Avant de renter dans le vif je tiens d’abord à remercier toute la communauté pour le développement de ce projet qui est une super alternative à Google.

Cela concerne l’utilisation et « bug » de certaines applications afin d’apporter des améliorations pour les futures version.

webapps et raccourcis

  • Je trouve dommage (ou alors c’est moi qui n’ai pas bien compris) mais comment on peut modifier ou enlever toutes ces fonctions.
    j’ai pu en rajouter, OK pas de soucis, mais enlever celle par défaut, impossible d’enlever la météo, et encore moins de renseigner une ville (si je ne veux pas utiliser le gps pour me localiser)
    Idem on ne peut pas enlever / modifier les suggestions d’application.

Horloge

  • je la trouve bien aussi, mais depuis la mise à jour 0.19, concernant l’alarme, il n’y a plus de rappel quand on la prolonge. En gros cela sonne à 7h on clique sur le ZZZ (cela arrête l’alarme) et à 7h05 cela ne sonne plus on a juste un message qui dis que l’on a loupé l’alarme.
    J’ai fait le test avec simple clock, et il y a le même soucis. Je me dis que cela viens de l’OS directement.
    Avant cela faisait bien une répétition de l’alarme
    Sur Samsung si l’on appui directement sur la touche du côté (verrouillage) cela répéter la sonnerie et je trouvais cela hyper pratique, quand on est un peu embrumé le matin.

Apps

  • Je ne trouve pas toute les app, du coup j’ai du installer Fdroid ainsi que Aurora store. Je ne sais pas d’où cela peut provenir, je rencontre ce problème depuis la 0.16
    Néanmoins un filtre par % de confidentialité des applis serai apprécié. Sinon c’est top.

Message
alors là j’ai pas mal de retour

  • il pourrai y avoir un renvois automatique au bout de X minutes pendant X temps, pour un message non envoyé.
  • avoir un onglet brouillon serai VRAIMENT très appréciable. Je m’explique, je commence à taper un message à Tom puis on m’appelle, et je n’ai pas le temps de le finir. Ensuite pour le reprendre c’est un peu compliqué de le retrouver, on y a pas accès facilement surtout si j’ai reçu 50 SMS par rapport à ma dernière conversation avec Tom. Du coup un onglet brouillon serai bien ou alors tout les brouillons passe en début de message (comme sur android)
    Avec Simple Message, il y a le mot Brouillon qui est en rouge ou orange (selon le thème), cela est bien comme repère visuel, mais le message reste toujours classé dans l’ordre chronologique
  • lorsque l’on reste sur une conversation de message, si l’on a une réponse, on a pas de notification, ce qui m’est arrivé plusieurs fois et j’ai loupé quelque réponse. Ce qui m’oblige à taper sur « home » à chaque fois pour être sur d’avoir une notification.
  • il est impossible de sélectionner qu’une partie de texte pour le copier.
  • lorsque l’on fait un changement d’orientation, le curseur reviens directement au début du message au lieu de rester en fin de message. Ce qui est un peu galère quand le message est long.
    Idem sur Simple message, ce qui me fait penser que cela viens de l’OS.

Browser :

  • on ne peut pas enregistrer de mot de passe, peut être une volonté du développement pour des raisons de sécurité, mais le choix à l’utilisateur serai bien.
  • il est impossible de faire une capture d’écran, alors là je ne comprend pas l’utilité … dommage.
  • il est impossible de rajouter un moteur de recherche autre que ceux proposé. Celui que j’utilise le plus souvent à fini par s’y mettre mais je ne sais pas comment ….

Caméra
là je ne sais pas ce qu’il se passe, mais c’est pas réactif du tout, impossible de prendre une photo rapidement, cela prend plusieurs seconde avant de bien vouloir prendre la photo, (mais trop tard le petit oiseau sur le rebord de la fenêtre est déjà partis).
Le vois que @Lecrivain a le même soucis.
Dommage trop de moment loupé.

Taches
lorsque j’ai cassé mon ancien téléphone sous e/OS, j’ai eu la désagréable surprise de voir que les tâches crée (en local) sur le téléphone n’était pas synchronisé (alors que j’avais un compte /e/.
En gros il faut savoir si on synchronise ou pas les données de l’app….et pour moi le mode local ne sert à rien alors.
Je ne sais pas s’il est possible de faire une tâche synchroniser depuis le téléphone, j’ai l’impression qu’uniquement depuis le compte /e/

notes
avoir un compte /e/ pour s’en servir me paraît aberrant, dommage.

musique

  • cela à mis un temps fou a voir qu’il y avait des fichiers son dans le téléphone, alors que VLC le scanne directement (voir même fait une mise à jour à chaque ouverture)
  • Il manquerai l’option de navigateur pour sélectionner un dossier dans lequel on a mis du son en vrac à écouter, au lieu de devoir essayer de les retrouver par artiste, titre ou album…
    Dommage, je préfère VLC

Le problème de connexion entre le smartphone et un ordinateur sous mac n’est pas très aidant aussi.
Heureusement on m’a parlé de SSHelper + Cyberduck.

Pour @Lecrivain, pour avoir tes trajets de transport en commun, je conseil la super application Transportr, c’est magique et permet de rassembler un grand nombre de transport en France mais aussi à l’étranger.
Seul bémol, un peu moins à jour quand il y a des travaux sur le métro (et des lignes fermé) que l’app de la RATP.

Voilà j’espère avoir pu faire avancer un peu le schmilblick… ces retours se veulent constructifs, et j’ose espérer que e/OS a un bel avenir devant lui.

Merci pour ton retour.

Est-ce que le GPS fonctionne bien sur ton appareil?

Concernant les mots de passe sur Internet, il faut activer l’option dans les paramètres du navigateur, mots de passe, activer les 2 coches.

Pour effectuer une capture d’écran dans Internet: Appuie sur le bouton Power 2 secondes, puis capture d’écran.

Appareil photo: Idem sur mon Redmi Note 7. Facilement 2 à 3 secondes avant que la capture ne se fasse. Mais une fois l’app ouverte, les photos suivantes sont bien plus rapides.

Pour le reste je confirme les points.

Merci de la réponse.

Oui le GPS fonctionne bien. J’utilise Magic Earth qui est bien pratique.

Je vais essayé sur les mots de passe, effectivement il y avait la deuxième case non coché.

Pour la capture d’écran, j’avais bien vu que par le bouton power on y accède, mais voici ce que j’ai, alors que via toute autre application on peut faire la capture.
Est ce un paramètre à cocher ?
Je suis avec un Samsung S5.

Pour les photos rien n’y fait c’est toujours long.
Merci d’avoir confirmé les autres points, au moins je me dis que je ne suis pas tout seul.

Moi personnellement c’est le problème de synchronisation des photos/videos.
Certaines sont sur mon tel et non dans ecloud.

Pour Calendar, Task, Note et Deck je trouve que NextCloud pourrait vraiment faire un effort au niveau de l’UI. C’est un peu dommage que ce ne soit pas si facile à utiliser.
Je les utilise mais je rejoint @Lecrivain sur ce point.

Ah j’oubliais un autre point.

Quand on est en mode sombre (dans les pref système) cela nous inverse les couleurs sur les doc pdf, du coup les codes barre (ou Qrcode) sont ilisibles.
Cela ne faisait pas çà avant.
On est obligé de repasser en mode clair.

Pour ma part, le thème diurne / nocturne ne se change pas tout seul le matin.
Au couché du soleil, le thème se met bien en mode sombre, mais le matin, si j’allume mon appareil après le levé du soleil, il reste toute la journée en mode nocturne…

La page du lanceur Bliss du widget météo ne fonctionne pas. Après quelques heures l’écran est vide.

Redmi Note 7 Lavender V0.18-R beta

Je fait un petit rajout sur Message :

  • on a pas de notification que l’on a reçu un MMS ou qu’un MMS est en attente de récupération, chose qu’il y avait sous android de Samsung.
    Du coup si on est pas en données mobile (en permanence), on peut louper un message.

Je retrouve les mêmes petits soucis avec la 0.19Pie sur mon S8.
Les couleurs dégueux des pdf en mode sombre, l’appli météo qui n’affiche plus rien et ne se cale même pas avec la géolocalisation, les notifications de MMS en attente qui n’apparaissent pas (ou deux jours après, envoyés par SFR mon opérateur).
L’appli Camera fonctionne bien, par contre, enfin une fois que j’ai compris qu’il fallait cliquer sur l’écran pour faire la mise au point :blush:. Mais pourquoi ne le fait-elle pas constamment ?!
Le truc énervant est qu’on ne peut pas effacer une photo que l’on vient de prendre. Il faut passer par la Gallery et ça c’est très chi…
J’ai essayé OpenCamera ; le fait qu’il me prend une photo 2 secondes après avoir appuyé, j’ai vite laissé tomber !
Les suggestions d’application, c’est comme les appli qu’on ne peut pas désinstaller…

Mais bon, j’arrête un peu de chouiner pour avouer quand même que /e/OS c’est vraiment bien foutu et ça tourne plutôt bien. Il doit y avoir un boulot de dingue là-derrière, surtout quand on est loin d’avoir la force de frappe d’un Google.
Alors je dis bravo, bravo à tous ceux qui s’emmêlent les neurones tous les jours pour nous pondre un système respectueux et qui ronronne aussi bien.
Merci aussi à ceux qui passent du temps à répondre aux petits problèmes de gens comme moi sur ce forum. C’est vraiment agréable de lire tous ces échanges sans que des énervés de service n’agressent les petits nouveaux à grands coups de noob et de RTFM !
Bref, même s’il m’a fallu du temps pour lâcher mon vieux FirefoxOS, je ne regrette pas d’être entré dans la petite famille des /e/osiens !

À quand le V1.0 ? :wink:

2 Likes

J’ai lu l’ensemble de vos commentaires (bravo à lecrivain super retour d’expérience) et ce fût très enrichissant. J’ai découvert le côté scientifique de la calculatrice, qui me manquait. Ce que je peux regretter à mon niveau, l’application tousanticovid non disponible sur apps entre autre chose et donc obligation d’installer aurora store ce qui pour un débutant peut être déroutant.
Mais je pense que la plupart des personnes sur ce forum ont une culture du logiciel libre depuis un certain temps.

1 Like

TousAntiCovid est disponible sur Apps dans la section “Santé et remise en forme”.
Il apparaît même en premier.

Aurora Store, c’est bien, mais F-Droid, c’est encore mieux. C’est une banque d’appli Libres et OpenSource, vérifiées et très pratiques. Énormément d’alternatives et de solution FOSS parmi lesquels figurent TousAntiCovid.

Perso, je n’utilise que F-Droid. Puis Aurora quand je n’ai pas d’autres choix.